<hier>WEBLOG</hier>

Ce site sera plus agréable avec un navigateur supportant les standards du web, mais il est quand même accessible par tous les navigateurs.

Mercredi 02 octobre 2002 lien permanent

Compatibilité, accessibilité...

Sur la liste de discussion de notre académie, un collègue webmestre nous fait part de sa dernière découverte :

J'ai découvert sur le net un petit fichier java script qui permet de ne plus avoir à se soucier de la compatibilité des navigateurs ( netscape, internet explore, etc ) quand on rédige le code java script !
Quel gain de temps et quel soulagement !
j'explique le tout sur mon site, à l'adresse suivante :
www.lexerciste.net/lexerciste/accueil.htm

On comprend évidemment sa fierté d'avoir déniché une astuce qui permet de régler LE problème cher à tout webmaster qui se respecte : rendre compatible son site avec tous les navigateurs.

Aïe... Trois frames, titre en flash, navigation exclusivement basée sur du java script, cadre principal avec tableaux... quant à la validation, c'est la cata.
Pour l'accessibilité c'est complètement raté !

Au risque de passer pour une rabat-joie (voire une emmerdeuse... tant pis, j'ai l'habitude), je lui ai donc renvoyé un petit message lui suggérant de lire quelques articles :

Camarades Pompeurs, nous avons du encore du boulot ;-)

A part ces petits problèmes de mises en forme, l'idée du site est très bonne et à retenir puisqu'il est consacré à la fabrication d'exercices interactifs.

"Va te faire Maître !"

Pourquoi suis-je devenue prof ?
Pour l'expliquer, il faut revenir presque 15 ans en arrière, au temps où, étudiante en quête d'argent, j'ai fini par décrocher un poste de maître auxiliaire au lycée professionnel de Château-du-Loir.

Là bas, malgré des locaux pitoyables (c'est peu de le dire !!) j'y ai découvert des gens formidables : des collègues amoureux de leur travail, cultivant le travail en équipe autour de projets pédagogiques ( comme cette radio ... par exemple). Le tout dans une ambiance chaleureuse, conviviale, où la bonne humeur et l'entraide étaient de mise.
Les élèves en étaient évidemment les premiers bénéficiaires, et j'avais la merveilleuse impression de les aider à construire des avenirs souriants.

Dés lors, le passage au concours de PLP est devenu une évidence. Même avec des conditions matérielles difficiles, je me suis sentie faite pour ce métier.

Les années sont passées, les réformes aussi. La dernière en date, contre laquelle nous avions fait 5 semaines de grève, nous a laminés, écœurés.
L'élève au cœur du système... De quel système parle t'on ? Éducatif ? Mon oeil... Celui de la World Company plutôt.
On nous mijote des choses pas nettes encore, surtout pour les LP qui coûtent cher, très cher par élève. Les sirènes du privé sont au seuils des portails de lycées. Sous prétexte de s'adapter au marché du travail local, on instaure des formations "maison".

Un bel exemple a été mentionné hier soir au journal de France 2.
Un jeune couple avait été formé pour un BEP spécifique à la société Whirpool. Tous deux espéraient ainsi être embauchés par la filiale située à Amiens.
Coup de théâtre : Whirpool délocalise dans les pays de l'Est (où la main d'œuvre est moins chère bien sûr). Plus besoin de ces ouvriers spécialisés. Lui est d'ors et déjà au chômage, elle s'attend à être licenciée.
Que vaut leur diplôme maison sur le marché du travail ? RIEN ! ou si peu.

Alors, quand on espère et que l'on base sa vie professionnelle sur l'envie de former des hommes et des femmes libres et épanouis, ce genre de perspectives et de constats brisent notre bel idéalisme.
Pas envie de participer, ou mieux, de collaborer à ce système là qui prend l'être humain pour un outil de travail jetable.

Jeunes gens, avant de vous inscrire aux concours de recrutement de profs, demandez-vous bien ce que vous entendez apporter et recevoir de votre métier...

| Index | Avant | Archives |


google.fr


Valid XHTML 1.0! Valid CSS!

Hit-Parade

Dimanche 24 mars 2019

A propos

RSS

email mais attention : remplacez .at. par @ back home

Creative Commons License

Optez pour un bon navigateur : Mozilla