<hier>Avril 2001</hier>

Ce site sera plus agréable avec un navigateur supportant les standards du web, mais il est quand même accessible par tous les navigateurs.

Dimanche 8 Avril 2001

Avant-hier, j'ai été contactée par un collègue d'enseignement professionnel de MSMA (Maintenance des Systèmes Mécaniques Automatisés).

En me baladant sur les terres de notre ami l'éléphant fossile, j'ai trouvé des ressources pour les MSMA.
Comme il y avait de l'hydraulique, maths,... je me suis dit que peut-être l'info suivante vous intéresserait :
prof. de MSMA à Pauillac, 33 (mais si vous savez, 'paraît qu'il y a du bon vin là-bas !), j'ai créé un site entièrement consacré à cette filière.
Il s'intitule Le Site 100% MSM@ ! et est visible à l'adresse suivante :
http://www.LeSiteMSMA.net

Un collègue de MSMA qui fait un site sympa, pratique, agréable et efficace, et qui en plus habite dans le bordelais !... Il y a vraiment des collègues formidables ! ;-)

Il en faut pour enseigner en Maintenance, ce n'est pas tous les jours facile.
Le drame de cette section, c'est la façon dont y sont orientés les gamins :

Tu ne sais pas quoi faire ? Vas donc en MSMA !

C'est pourtant vrai qu'avec un BEP ou mieux, un Bac Pro Maintenance, on ne reste pas trop longtemps sans activité professionnelle. Ce sont des diplômes de qualité, recherchés dans le monde de l'industrie.
Mais à force de dire que la section Maintenance ouvre sur des débouchés professionnels recherchés et variés, on finit par en faire un "pot pourri" de tout et n'importe quoi.

Il est grand temps de rendre aux sections MSMA leurs lettres de noblesse, avec des élèves qui y accèdent par choix, et non parce qu'il y a de la place ! Les enseignants de MSMA sont là pour enseigner, pas pour gérer des flux...

Mais c'est une notion de plus en plus illusoire par les temps qui courent : nous devons être éducateurs, parents, amis, flics, assistants sociaux... et si il nous reste du temps, éventuellement : prof.
On garde les jeunes au chaud... pendant ce temps là, ils ne font pas de bêtises dans la rue, c'est toujours ça de gagné...

Génial ! et la pédagogie dans tout ça ?..."oh, hé, pas de gros mots s'il vous plait !"

Mercredi 18 Avril 2001

Ah, ah, ah... Tara veut refaire son site sans tableaux...
Hé, hé, hé... Karl lui donne la façon de faire ça en 5 minutes.

Hummm... cela fait déjà quelques temps que je m'adonne à ce sport !
J'ai refait tout le côté cours de mammouthland, je viens de finir tout CROC'Sciences... : et bien ça ne se fait pas en 5 minutes m'sieur Dubost !

Pourtant, j'ai tout fait comme il dit : les litrons de café, le bon siège etc... J'ai même essayé d'hypnotiser mon écran, raté : c'est l'écran qui m'a eue !

Je crois que je vais attendre un petit peu avant de m'attaquer au côté jardin, il y a beaucoup pages et j'en ai un peu ma claque. Tant pis, ce sera encore bancal pendant quelques temps.
Hé Karl, tu ne voudrais pas m'aider des fois ? :-D

Jeudi 19 Avril 2001

Karl nous demande si nous nous souvenons de notre première photo.
Ce n'est pas la première fois qu'il nous (se ?) pose ce genre de question, mais je laisserai là des interprétations pseudo-psycho-vaseuses pour répondre :

- OUI, je me souviens très bien de ma première photo. D'ailleurs, la voilà :

Ma première photo
Ma première photo...
pas terrible !

Elle a été prise début 72 (j'avais 9 ans...), à Valloire (Savoie), où c'était d'ailleurs la première fois que j'allais à la montagne.


La première photo de Gaelle
La première photo de Gaëlle

Ce qui est amusant, c'est que ma fille a, elle aussi au même âge, pris ses premières photos en classe de neige.

En revanche, elle n'a pas eu la chance de se faire prendre en photo par Bernard Grange. Si vous avez été passer des vacances dans les Alpes, vous le connaissez forcément : vous n'avez pas pu passer à côté de ses superbes cartes postales.


Olive : le chien de Bernard Grange
Olive : le gros toutou de Bernard Grange

Et savez-vous à quoi j'ai utilisé ma première paye ?... A acheter mon premier 24*36 : un canon AE1 qui me suit depuis. Il commence sérieusement à fatiguer, surexpose de plus en plus, mais je ne peux me résoudre à m'en séparer : je suis une grande sentimentale.

Et mon premier baiser ?... oui, oui, je m'en souviens aussi :-)

17:44 : Dernière minute : photos des vieilles batisses Rouannaises

Samedi 21 Avril 2001

Décidement, Netscape 4.x et le CSS...!!

Exemple, voici ce que donne une de mes pages avec Nestcape (baaad) et avec Opera (gooood) :

version NS 4.7   version Opera

Netscape n'est pas le seul à interpreter de façon cahotique les feuilles de style, IE 4.5 pour Mac aussi, comme le démontre Tara avec une vue de son site.

Que faire lorsqu'on a une machine un peu trop ancienne pour supporter la gourmandise de NS6 ou de IE 5.5 ? Comment faire quand on ne veut pas télécharger pendant des heures des logiciels de plus de 10 Mo ?

Optez pour OPERA ! Je précise tout de suite que je n'ai aucune action chez eux (ni ailleurs, le libéralisme me dégoute).
2 Mo seulement à télécharger pour la version sans java (bien suffisante), c'est un petit outil performant, rapide, peu gourmand, qui ne plante pratiquement jamais et qui interprète très bien les feuilles de style.

Que demande le peuple ?

La version 5.02 est disponible en Français, mais si l'anglais ne vous rebute pas, la version 5.11 vient de sortir, intègre les pages réalisées en flash, est personnalisable grâce à des skins etc.

Lundi 23 Avril 2001

Le net est un formidable lieu de rencontres. Reste à savoir ensuite si ces rencontres sont intéressantes, plaisantes, futiles... ou franchement désagréables.

On peut aussi s'interroger sur les bienfaits de ces échanges : le web favorise t'il les contacts ou, au contraire, nous exclue t'il un peu plus de la vie communautaire en nous enfermant dans un univers virtuel où, finalement, la solitude est encore plus grande que dans la "vraie" vie ?

N'étant ni psychologue ni sociologue, il m'est difficile de répondre à cette question. Je pense qu'il faut effectivement éviter de croire que le net peut permettre de se lier à des personnes aussi solidement qu'en les rencontrant en chair et en os.
Après tout, dans un mail, on ne raconte que ce que l'on veut... il est très facile de se faire passer pour ce que l'on n'est pas.

Néanmoins, il y a quand même des moments d'exception : des coups de coeur qui nous enchantent.
Ma première rencontre "cybernétique" fut un véritable bonheur. Hélas, la distance qui nous sépare ne nous a pas permis de nous rencontrer, ce qui a certainement favorisé l'étiolement de notre correspondance. Mais je garde une tendresse particulière (et en tout bien tout honneur, "honni soit qui mal y pense") pour cet alsacien désabusé, drôle et cynique qu'est Cédric Baechler.

Il s'était lancé, il y a pas mal de temps, dans l'édition d'un WebLog, mais hélas ses "pensées du jour" sont devenues ses "pensées du mois", et comble de malheur, il n'a pas gardé en archives ses mots d'humeur.

Erreur réparée depuis novembre 1999, ne manquez pas les coups de gueule de Cédric !

Mercredi 25 Avril 2001

Cela fait combien de temps déjà que je me suis mise à découvrir PHP ? 1 mois ?... non moins.

Peu importe en fait, mais plus j'en découvre et plus j'en suis ravie.
Pour l'instant, j'ai surtout l'impression d'avoir un grand puzzle devant moi : je repère les pièces, mais je n'arrive pas encore à les imbriquer les unes dans les autres.

Ce n'est pas grave, ça viendra, et en attendant que je devienne une "pro" (à la saint glinglin), j'ai quelques petits scripts tout simples à vous faire partager :

Afficher la date du jour

Le script qui permet d'afficher cette date en anglais est le suivant :

<?php
print(date("l d F Y"));
?>

"l" designe le jour, "d" la date, "F" le mois en lettres, et bien sûr "Y" l'année
Fastoche !.. Mais cela donne une date en anglais.

Petrus, de l'excellent 100% MSMA, m'a gentiment donné l'astuce pour l'avoir en français : il faut créer un tableau dans lequel on entre tous les jours de la semaine, puis tous les mois, et cela donne ceci :

<?php
$jours = array("Dimanche", "Lundi", "Mardi", "Mercredi", "Jeudi", "Vendredi", "Samedi");
$mois = array("janvier", "février", "mars", "avril", "mai", "juin", "juillet", "août", "septembre", "octobre", "novembre", "décembre");
echo $jours[date("w")] ." ";
echo date("j").(date("j") == 1 ? "er " : " ");
echo $mois[date("n")-1]." ".date("Y");
?>

J'espère que vous notez la subtilité pour qu'au premier jour du mois, cela indique "1er".

Afficher la dernière mise à jour d'une page

C'est la fonction "filemtime" (qui veut dire File-Modif-Time) qu'il faut utiliser

Votre page s'appelle toto.php3 et vous voulez que la date de mise à jour s'inscrive automatiquement :

<?php
$derniere = filemtime("toto.php3");
print(date("$d-m-Y", $derniere));
?>

"m" est ici le mois en chiffre, ce qui libère des problèmes de traduction...

En savoir plus sur PHP

La liste des sites sur l'apprentissage de PHP ne manquent pas ! Petite selection :

http://www.phpdebutant.com
http://phpfacile.free.fr
http://www.php.net

Jeudi 26 Avril 2001

Karl passe le balai pour que la pousssière, en son absence, tombe sur un sol propre.

Quand j'entends dans la bouche d'un homme, ou sous sa plume, les mots "balai", "poussière" ou autre "rangement", je ne peux m'empêcher de sourire... Un sourire un petit peu amer, un rien cynique, et franchement jouisseur.

Amer, car de toute évidence les hommes n'ont pas la même sensibilité que les femmes sur ce que peut être la tenue d'un intérieur. Même avec la meilleure volonté du monde, il y a toujours un je ne sais quoi de "pas fini" dans ce qu'ils font. Résultat : il faut passer derrière...

Cynique, car lorsqu'ils mettent la main à la pâte, il faudrait presque qu'on s'ébahisse devant leur exploits ménagers, alors qu'en retour... c'est naturel et ordinaire. Tellement naturel et ordinaire qu'ils ne voient même pas ce qui a été fait, et ne prennent pas vraiment de précautions pour faire durer.
Combien de fois, mesdames, avez-vous fait les carreaux pour voir dessus, quelques instants après, les grosses traces d'une main masculine qui a voulu essuyer la buée ?...

Jouisseur, parce qu'évidemment, les renversements des ordres établis apportent un plaisir sournois et solitaire hé hé hé...

Est-ce Karl fait partie de ces hommes-là ? Au vu des photos de son appartement, de ses idées sur les rapports hommes-femmes, ou de celles sur l'éducation des enfants, on pourrait penser que non. Mais bon, ce n'est qu'un homme ;-D

Et mon cher et tendre ?... Bah, on pourrait touver pire.
Hein mon loulou que t'es un gentil mari ? ouuui, c'est bien...vas ranger ta veste.
Pardon ? Qu'est-ce qu'on mange !!!? euh....

| Index | Archives | « Mars | Mai » |


google.fr


Dimanche 16 décembre 2018

A propos

RSS

email mais attention : remplacez .at. par @ back home

Creative Commons License

Optez pour un bon navigateur : Mozilla